Voyager enceinte n’est pas impossible, mais demande une bonne préparation et une vigilance accrue. Certaines recommandations sont à suivre et le choix du moyen de transport doit être bien réfléchi.

Quelques conseils médicaux

Avant de programmer vos vacances, demandez l’approbation de votre médecin, que ce soit par rapport au pays de destination (risques élevés de maladie) ou au mode de transport. Si votre grossesse se déroule normalement, vous ne devriez rencontrer aucune contre-indication. Cependant, veillez à planifier votre voyage aux bonnes dates, pour ne rater aucun des tests prénataux indispensables, réalisés à des moments précis de la grossesse.

Avant votre départ, constituez une réserve de médicaments et de vitamines prénatales suffisante. Effectuez une copie de votre dossier prénatal et prenez note des numéros d’urgence et des adresses médicales utiles dans votre pays de destination. Une vérification de votre assurance santé et, éventuellement, l’achat d’une assurance voyage sont également conseillés.

Généralement, il est recommandé aux femmes enceintes de voyager au cours du 2ème trimestre de grossesse (14 à 27 semaines), après les nausées matinales et les risques élevés de fausse couche typiques du 1er trimestre. Il est, par contre, vivement déconseillé de partir en vacances après la 36ème semaine.

Rendre le voyage plus confortable

Voyager enceinte peut s’avérer très pénible et fatigant. Afin de rendre votre trajet plus confortable et supportable, voici plusieurs conseils :

  • Bien vous prépareren prévoyant les choses au maximum. Par exemple, en réservant les sièges les mieux placés, en prenant des bouteilles d’eau et de la nourriture avec vous ou encore en allant aux toilettes dès que possible. Le but est d’éviter tout facteur de stress durant le voyage.
  • Vous dégourdir les jambes: enceinte, vous êtes plus sensible aux varices et aux thromboses (formation de caillots de sang). Durant un voyage, veillez donc à vous étirer, à retirer vos chaussures et à surélever vos jambes. Marchez également régulièrement et, si vous conduisez, faites des pauses toutes les 90 minutes.
  • Préserver votre énergie: en vacances, une femme enceinte peut se promener et visiter, mais octroyez-vous aussi des moments de détente et de repos. Évitez les activités trop risquées comme la plongée et la randonnée.

Quel est le meilleur mode de transport pour voyager enceinte ?

L’avion

Pour une femme enceinte, l’avion est l’un des modes de transport les plus confortables. En choisissant un siège bien situé, vous avez, en effet, assez de place pour étendre vos jambes et vous pouvez abaisser le dossier pour vous reposer. L’avion dispose également de plusieurs toilettes et propose des repas que l'on peut adapter à votre régime alimentaire.

Cependant, un long trajet en avion peut provoquer des œdèmes au niveau des extrémités (particulièrement au niveau des pieds ou des chevilles). Un risque d’autant plus important pendant la grossesse. Certaines compagnies aériennes demandent d’ailleurs une autorisation du gynécologue avant d’accepter une femme enceinte à bord.

Le train

Voyager en train est une autre solution pour un voyage confortable et sécurisant. Le train permet, en effet, plus de liberté de mouvement. Vous pouvez lire pendant le trajet ou profiter du paysage. Vous disposez également de plusieurs toilettes.

La voiture

Les voyages en voiture ne sont pas déconseillés pendant une grossesse, mais il est recommandé de s'arrêter fréquemment sur des aires d’autoroute (pour s’étendre, marcher et se rendre aux toilettes). Si possible, il est préférable de prévoir minimum 2 conducteurs pour vous éviter toute la route.

Le car

Plus agréable que la voiture (on ne conduit pas), le voyage en car est tout de même moins confortable et sécurisant que le train ou l’avion. Il reste donc moins indiqué pour les femmes enceintes.

Le bateau

Faire une croisière pendant votre grossesse peut s’avérer idéal pour vous détendre et profiter de l’air marin. Cependant, veillez à prendre en compte différents critères dans le choix de votre périple (quelles sont les escales ? Du personnel médical est-il présent à bord ? Etc.). Si vous souffrez de nausées matinales, il vaut mieux reporter votre voyage, car elles s’intensifieront en mer.

Lire l'article : Grossesse et soleil

Article réalisé sous la direction du Dr Marie Mawet
Date de publication : 18-02-2016