Pendant la grossesse, le corps change progressivement pour permettre au bébé de se développer et pour se préparer à l’accouchement. Voici les principales évolutions que vous pourriez vivre, trimestre par trimestre.

Premier trimestre : les signes de la grossesse

Les premiers symptômes de la grossesse apparaissent généralement assez tôt. Ils peuvent d’ailleurs mettre la puce à l’oreille des femmes chez lesquelles la grossesse n’a pas encore été confirmée.
Les taux d’hormones augmentent et peuvent déclencher des sautes d’humeur.

Les seins se font souvent plus tendus et grossissent. La fatigue peut être très intense au premier trimestre, sous l’action de la progestéroneLes nausées peuvent apparaître, jusqu’à la 14ème semaine environ. 

levolution-de-la-grossesse1

levolution-de-la-grossesse2

levolution-de-la-grossesse3

levolution-de-la-grossesse4

Les « brûlures d’estomac » (des remontées acides) et la constipation peuvent, malheureusement, prendre le relais.
L’utérus croît très rapidement. Sa pression sur la vessie augmente la fréquence à laquelle vous allez uriner.

levolution-de-la-grossesse5

levolution-de-la-grossesse6

levolution-de-la-grossesse7

levolution-de-la-grossesse8

Visuellement, la grossesse ne se détecte pas encore, même si votre taille s’épaissit. La prise de poids commence doucement : 1 kg par mois pendant les 6 premiers mois, et 2 kg par mois au dernier trimestre, en moyenne. Aux premier et deuxième trimestre, la prise de poids s’explique surtout par l’augmentation progressive de la masse des organes (seins, utérus), du volume de sang et de liquides. Le fœtus, le placenta et le liquide amniotiques ont un poids très faible durant les premiers mois de grossesse.

Deuxième trimestre : le ventre s’arrondit

Les femmes enceintes retrouvent souvent leur énergie et un certain bien-être au 2ème trimestre. Les premiers désagréments de la grossesse diminuent et la libido a tendance à augmenter. L’appétit également, mais veillez à manger sainement.

levolution-de-la-grossesse9

levolution-de-la-grossesse10

levolution-de-la-grossesse11

levolution-de-la-grossesse12

Vous pourriez ressentir quelques étourdissements ou manquer de perdre l’équilibre. C’est normal, car votre pression artérielle est plus basse qu’habituellement, et votre centre de gravité se déplace vers l’avant. Ménagez-vous et prenez votre temps pour vous déplacer. Evitez aussi les longues périodes durant lesquelles vous marchez, restez debout ou êtes assise : cela peut causer des maux de dos, fréquents chez les femmes enceintes.

Votre ventre s’arrondit visiblement et vous devriez bientôt commencer à dormir sur le côté pour plus de confort. Des douleurs peuvent se manifester dans le bas-ventre, lorsque vous changez de position, par exemple. Elles sont dues aux ligaments qui s’assouplissent face au poids et en préparation à l’accouchement.

levolution-de-la-grossesse13

levolution-de-la-grossesse14

levolution-de-la-grossesse15

levolution-de-la-grossesse16

Vous pourriez constater que vos chevilles, pieds, mains et visage enflent, à cause de la rétention d’eau. C’est normal, mais si vous remarquez l’apparition brutale et rapide de ce phénomène, surtout dans le bas du corps, consultez un médecin sans tarder afin d’exclure un cas de pré-éclampsie.
De nombreuses femmes enceintes voient également leur peau se pigmenter à certains endroits, sous l’action des œstrogènes.

Par exemple, des taches plus foncées peuvent apparaître sur le visage (ce que l’on nomme « masque de grossesse » ou chloasma), les seins, les cuisses ou encore sur une ligne entre le nombril et le pubis. Des vergetures peuvent naître sur le ventre, la poitrine, les fesses et le haut des jambes. Ces manifestations disparaissent ou s’atténuent après l’accouchement.

evolution-de-la-grossesse-chez-la-future-maman-INTERNE

Troisième trimestre : dernière ligne droite

La dernière ligne droite de la grossesse est souvent associée au retour des désagréments. Les brûlures d’estomac et la constipation réapparaissent, accompagnées parfois d’hémorroïdes. Vous pouvez aussi avoir des crampes au niveau des jambes ou un syndrome des jambes sans repos (besoin de bouger les jambes lorsque vous êtes allongée).
Votre utérus peut se contracter de façon aléatoire pendant les derniers mois, mais de plus en plus fréquemment. Ces contractions sont indolores et irrégulières. Dans le cas contraire, appelez votre gynécologue ou sage-femme pour vérifier qu’il ne s’agit pas du déclenchement du travail.

levolution-de-la-grossesse17

levolution-de-la-grossesse18

levolution-de-la-grossesse19

levolution-de-la-grossesse20

Dormir devient de plus en plus compliqué à cause des passages aux toilettes, des crampes qui peuvent vous réveiller et de la difficulté de trouver une position confortable.

Marcher ou se tenir debout peut aussi s'avérer pénible, surtout lorsque la tête du fœtus descend dans le bassin, annonçant l’accouchement plus ou moins à l’avance selon que vous attendez votre premier enfant ou non. L’utérus comprime alors la région génitale, ce qui occasionne une gêne.

levolution-de-la-grossesse21

levolution-de-la-grossesse22

levolution-de-la-grossesse23

Sur le plan psychologique, vous pourriez retrouver les sautes d’humeur du 1er trimestre, et éprouver une certaine anxiété – bien normale – à l’approche du terme de la grossesse. N’hésitez pas à chercher du soutien auprès de votre entourage, à vous relaxer et à éviter autant que possible les sources de stress. Si vos émotions à fleur de peau vous préoccupent ou que la situation ne s’améliore pas, parlez-en à votre médecin.

Pour en savoir plus, consultez l’article « Tout savoir sur l’évolution du bébé pendant les 9 mois de grossesse » 

Article rédigé sous la direction du Dr Marie Mawet

Date de publication : 11-01-2016