L’effort physique s’accompagne généralement de transpiration, d’humidité et de frottements dans la zone intime. Quelques conseils pour une bonne hygiène intime après le sport.

L’hygiène intime et le sport

Pendant un effort physique, le corps transpire. Cette transpiration permet d’évacuer l’excès de chaleur produite par le corps mais favorise l’humidité et la macération au niveau de la zone intime et de la muqueuse vaginale, pouvant provoquer des irritations, des démangeaisons ou même des mycoses. Pour éviter tous ces désagréments, il est important d’avoir une hygiène intime irréprochable.

Voici quelques conseils pour allier bien-être sportif et bien-être intime.

Une bonne hygiène intime après le sport

  • Prenez une douche directement après vos efforts physiques. Cela permet d’arrêter la macération responsable des mycoses
  • Evitez de porter des vêtements trop serrés, car ils favorisent l’augmentation de la transpiration et les irritations causées par le frottement
  • Changez de sous-vêtements après le sport
  • Après votre douche, séchez-vous correctement à l’aide d’une serviette sèche et non humide.
    Faites le d’avant en arrière
  • Portez des vêtements en coton. Les matières synthétiques favorisent le frottement, et donc l’irritation
  • Si vous n’avez pas la possibilité de prendre une douche, emportez des lingettes intimes.

    Une fois chez vous, lavez-vous correctement

Piscines, saunas et douches communes : nos conseils

Les piscines, les saunas et les douches communes sont des lieux qui favorisent les échanges de bactéries.
Ils sont donc propices au développement de mycoses vaginales.

  • Retirez votre maillot mouillé dès que possible. L’humidité favorise le développement des mycoses et augmente le risque de démangeaisons et d’irritations. Ne le laissez pas sur vous trop longtemps
  • Pour favoriser un bon équilibre intime et corporel, il est vivement conseillé de nettoyer toutes les traces de chlore.
    Le chlore présent dans l’eau est généralement la cause des irritations au niveau du vagin et de la peau.
    Prenez une douche sans savon parfumé et lavez-vous correctement au niveau de la zone intime
  • Séchez-vous d’avant en arrière pour éviter l’échange de bactéries de l’anus vers la zone vaginale

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou gynécologue.

Article réalisé sous la direction du Docteur Gautier Vandenbossche

Date de publication : 12-01-2016