Le préservatif, s’il est utilisé correctement, protège à la fois contre les grossesses non désirées et les infections sexuellement transmissibles. Plus que jamais recommandé, voici quelques précisions sur ce contraceptif déjà connu dans l’Antiquité, mais qui a bien évolué depuis lors !

point-d-interrogation

Le préservatif est-il un moyen de contraception ?

Le préservatif masculin, ou condom, s’emploie comme contraceptif local. Il crée une barrière physique imperméable aux sécrétions vaginales, au sang et au sperme. Comme ce dernier n’entre pas en contact avec les organes génitaux de la femme, il n’y a pas de fécondation possible de l’ovule et donc de risque de grossesse.

Cette barrière empêche bien entendu la transmission d’infections et de maladies. C’est d’ailleurs la seule protection efficace contre les IST, avec son équivalent, le condom féminin !

Le préservatif : efficace à 100 % ?

En théorie, le préservatif peut servir de contraceptif unique.

Son efficacité est de 98 %en cas d’utilisation correcte et celle-ci dépend beaucoup de la mise en place

(voir l'article : « Comment mettre un préservatif »).

En pratique, de nombreux cas de figure peuvent annuler son effet contraceptif.

Quelques exemples :

  • Le préservatif peut se déchirer en cas de sécheresse vaginale ou par manque de gel lubrifiant.
  • Il peut glisser pendant le rapport s’il est trop grand ou s’il n’a pas été bien posé.
  • Il peut rester dans le vagin si l’homme ne se retire pas directement après l’éjaculation, car l’érection s’arrête.

En tenant compte de ces accidents possibles, on considère que le préservatif est efficace à 88 %2.

D’autres contraceptions offrent une plus haute fiabilité, comme la pilule, le stérilet, l’implant, le patch, l’anneau ou les injections. Cependant, ces moyens de contraception ne protègent pas contre les IST. Pour augmenter le pouvoir contraceptif du préservatif, il est conseillé de l’associer à une crème spermicide pour bénéficier d’une double protection.

Quel préservatif choisir ?

Il existe de nombreux types de préservatifs masculins : petite taille ou king size, lisses ou texturés, parfumés, colorés…
Outre les goûts et les envies, il est important de choisir des préservatifs dont la qualité a été contrôlée. Pour cela, vérifiez la présence de la norme « CE » et le numéro de lot sur l’emballage.

Il faut également choisir un préservatif dont la date limite n’est pas dépassée.

Les personnes allergiques au latex trouveront des préservatifs sans latex en pharmacie. Ils sont fabriqués en polyuréthane.

Le-preservatif-comment-ca-fonctionne-INTERNE

Où en acheter ?

Les préservatifs se vendent sans prescription en pharmacie, en grande surface, dans les centres de planning familial. On en trouve aussi dans les cafés, les boites de nuit, devant certaines pharmacies…

Bref, un peu partout !

Quel est leur prix ?

Un préservatif coûte
de 0 à 0,9 € l’unité.

Article rédigé sous la direction du Dr Marie Mawet
Date de publication : 11-01-2016
Source 1 et 2 : OMS, Medical eligibility criteria for contraceptive use - Part II, 5th edition (2015), p. 102