La toxoplasmose est une infection provoquée par un parasite présent dans la terre et, par conséquent, sur les végétaux et dans la viande. Cette maladie est sans gravité sauf durant la grossesse. Pour éviter les complications qu’elle engendre, il est recommandé aux femmes enceintes de prendre diverses précautions, particulièrement au niveau de leur alimentation.

point-d-interrogation

Quelles conséquences pour une femme enceinte ?

Si vous attrapez la toxoplasmose enceinte, vous pourriez transmettre l’infection au fœtus. Selon le stade de la grossesse, le risque de contagion et les lésions sont plus ou moins graves. En effet, au cours du 1er trimestre, une contamination est plus rare, mais les conséquences sont beaucoup plus importantes que durant les 2e et 3e trimestres où le bébé est déjà plus résistant .
La toxoplasmose peut engendrer des malformations chez le fœtus, principalement au niveau des yeux et, moins fréquemment, du cerveau. Dans des cas exceptionnels, elle peut provoquer une fausse couche.

À la naissance, un enfant contaminé subit un examen complet et est suivi régulièrement pendant sa 1ère année (surtout au niveau ophtalmologique). On pratique encore des contrôles durant son enfance et à l’âge adulte pour prévenir les récidives ou les symptômes tardifs .

Toxoplasmose et grossesse : des examens tous les mois

Une prise de sang est effectuée dès votre projet de grossesse, lors d’une visite « préconceptionnelle » pour déterminer si vous êtes immunisée contre la toxoplasmose. En effet, si vous avez déjà contracté cette maladie, vous et votre fœtus êtes protégés. Dans le cas contraire, des analyses sanguines sont réalisées chaque mois, lors de la consultation prénatale pour vérifier que vous n’avez pas attrapé l’infection. Ces examens sont obligatoires.

les-risques-de-la-toxoplasmose-enceinte-INTERNE

Prenez vos précautions

Le parasite à l’origine de la toxoplasmose se trouve dans la terre, la viande, la fourrure, les excréments de chats ou encore sur les légumes. C’est pourquoi une vigilance accrue est conseillée durant la grossesse :

  • Évitez de consommer de la viande crue ou insuffisamment cuite (viande rouge, filet américain, viandes fumées ou marinées comme le gibier), ainsi que des œufs crus
  • Lavez-vous les mains le plus souvent possible et en particulier avant de cuisiner et de manger (surtout après avoir manipulé de la viande, de la terre ou des légumes crus)
  • Bien laver et éplucher, si possible, les légumes et fruits mangés crus et les herbes aromatiques
  • Privilégiez les légumes cuits
  • Ne vous frottez pas les yeux après avoir manipulé de la viande crue ou de la terre
  • Portez des gants pour jardiner
  • Ne jouez pas avec un chat
  • N’entrez pas en contact avec des matériaux potentiellement contaminés par les excréments de chats (terre du jardin, litière…)

Si vous avez un chat, nourrissez-le avec des produits cuits ou en conserve. Si vous devez manipuler sa litière, portez des gants et désinfectez-la avec de l’eau de Javel.

En cas de fortes inquiétudes, des médicaments peuvent limiter le risque d’infection du fœtus. Demandez conseil auprès de votre médecin.

Article rédigé sous la direction du Dr Marie Mawet

Date de publication : 11-01-2016