Qu’est-ce que l’ovulation dans le cycle menstruel ? Si le calcul de la date n’est jamais 100% exact, des symptômes permettent de la repérer. Explications.

point-d-interrogation

Qu’est-ce que l’ovulation ?

Pendant le cycle menstruel, l’ovulation se produit lorsqu’un ovaire libère un ovule. Jusque-là, la cellule était stockée dans un follicule ovarien, qui s’est développé durant la première phase du cycle (phase folliculaire).

Cette étape est essentielle à la reproduction : sans ovulation, pas de grossesse possible.

Le processus d’ovulation démarre à la fin de la puberté, à l’apparition des premières règles. La femme possède déjà tous ses ovules, depuis la naissance (voir l'article : Comment évolue le cycle menstruel ?).

Lors de chaque cycle menstruel, en théorie, un ovule est expulsé de l’ovaire.

L’ovule est fécondable pendant environ 24 heures. Il va suivre les mouvements créés dans la trompe de Fallope, qui vont le diriger lentement vers l’utérus.

  • Si des spermatozoïdes se trouvent à ce moment-là dans la trompe, il peut y avoir fécondation. L’œuf ainsi formé poursuit son trajet, nourri par le liquide tubaire. Il arrive ensuite dans l’utérus où il s’implante dans la muqueuse (l’endomètre), très riche en vaisseaux sanguins qui l'alimenteront en oxygène et en glycogène. Ce processus dure 6 à 12 jours.
  • S’il n’y a pas eu fécondation, l’ovule va se désagréger durant son parcours vers l’utérus. Le cycle menstruel se poursuivra jusqu’aux règles suivantes.

À quel moment l’ovulation se produit-elle ?

Il est très difficile de calculer la date de l’ovulation. En effet, elle survient à la fin de la phase folliculaire. Or, celle-ci varie chez chaque femme selon que son cycle est régulier ou non.

  • Cycle régulier : l’ovulation a lieu +/- le même jour à chaque cycle.
  • Cycle irrégulier : l’ovulation a lieu a des moments différents d’un cycle à l’autre.

La régularité des cycles peut être influencée par des facteurs comme le stress ou le décalage horaire, par exemple.
La seconde phase du cycle menstruel (la phase lutéale) commence après l’ovulation. Régulière, elle dure le plus souvent 14 jours. Ce repère permet de calculer la date de l’ovulation a posteriori, en remontant de 2 semaines à partir du premier jour des règles.

Les symptômes de l’ovulation

L’ovulation s’annonce par certains signes physiques.

La consistance et la quantité de glaire cervicale

Au moment de l’ovulation, les glandes cervicales produisent une sécrétion riche, claire et filante (semblable à un blanc d’œuf cru).

La glaire s’opacifie et devient moins abondante durant la seconde phase du cycle.

Le pH du vagin

Il est d’environ 4,5 avant l’ovulation et de 5 à 7 pendant la phase lutéale ou pendant la grossesse.

La courbe de température

Pour prévoir la date potentielle de l’ovulation, on peut établir ses courbes de température. Cette méthode consiste à prendre sa température tous les matins au réveil dès le premier jour des règles, en utilisant toujours le même thermomètre.

Au fil des jours, une courbe se dessine :

  • La température baisse durant la phase folliculaire.
  • Elle monte légèrement – de 0,2 °C à 0,5 °C – après l’ovulation.
  • Elle se maintient jusqu’au 27ème ou 28ème jour.

Comme la variation de température indique que l’ovulation a eu lieu, il est préférable de répéter ces mesures sur plusieurs cycles afin de déterminer la prochaine courbe ovulatoire probable et, par conséquent, la prochaine période de fertilité. Cette méthode peut être difficile à interpréter, notamment en cas de fièvre.

Période de fertilité

La période de fertilité dure environ 6 jours : les 5 jours précédant l’ovulation et le jour de l’ovulation lui-même.

Le rapport sexuel non protégé introduit des spermatozoïdes dans le vagin. En période ovulatoire, ceux-ci traversent le col cervical, puis l’utérus et remontent dans les trompes à la rencontre d’un ovule potentiel. Ils restent vivants durant 5 jours. Si ces jours coïncident avec la libération d’un ovule, les chances de fécondation – et donc de grossesse – augmentent considérablement.

La fécondation ne peut pas avoir lieu en dehors de la période de fertilité. Cependant, comme on ne peut prévoir avec certitude la date de l’ovulation, cet intervalle peut commencer plus tôt ou plus tard d’un cycle à l’autre.

Voilà pourquoi il est recommandé d’utiliser un moyen contraceptif à tout moment du cycle menstruel si l’on ne souhaite pas une grossesse.

A lire aussi : A quel moment les femmes sont-elles fertiles ? et la rubrique Fertilité

Article rédigé sous la direction du Dr Marie Mawet

Date de publication : 11-01-2016