Porter un enfant et le sentir grandir dans son ventre pendant 9 mois est un véritable bouleversement physique. L’accouchement lui-même est une étape plus ou moins éprouvante pour votre corps. Dès lors, pendant quelques semaines, voire quelques mois après votre grossesse, vous ressentirez des douleurs ou désagréments. Quels sont-ils ?

Les autres impacts sur le corps après la grossesse

L’incontinence

La grossesse et l’accouchement ont détendu les muscles de votre périnée et engourdi les nerfs. Dès lors, vous pouvez éprouver des difficultés à vous retenir et donc souffrir de problèmes d’incontinence. Ne vous inquiétez pas, ce phénomène est très fréquent après une naissance.

Les pieds et les mains gonflés

Pendant votre grossesse, votre utérus a comprimé vos vaisseaux sanguins. Vous avez également reçu diverses injections de liquide au cours de l’accouchement. Ceux-ci vont alors se loger dans vos mains et vos pieds. Le gonflement disparaît en 7 à 10 jours.

Les seins enflés et sensibles

La montée de lait augmente le flux sanguin dans vos seins. Ceux-ci sont alors plus gonflés, mais également plus sensibles. Pendant l’allaitement, vous pourriez ressentir de légers désagréments qui se dissiperont peu à peu.

Les hémorroïdes

Lors de l’accouchement, vous devez énormément pousser, ce qui engendre une forte pression sur les veines hémorroïdales et provoque des hémorroïdes. Celles-ci peuvent également apparaître durant la grossesse à cause du poids de l’utérus sur ces veines.

La perte de cheveux

Les hormones de grossesse augmentent la production capillaire. Après l’accouchement, les hormones redescendent et cette diminution s’accompagne de la chute des cheveux. Elle survient en général après 12 semaines.

Les douleurs

Vos muscles se sont détendus pendant votre grossesse et votre corps a dû supporter un poids supplémentaire. Dès lors, après l’accouchement, vous pouvez encore ressentir des douleurs abdominales, dans le dos et les hanches, surtout en effectuant certains mouvements.

Un ventre rebondi

Votre utérus s’est élargi et vos abdominaux se sont distendus. Votre ventre peut alors être toujours un peu rebondi, flasque, voire ridé. C’est normal. Il faut environ 4 à 6 semaines pour que l’utérus se remette en place, et parfois jusqu’à 1 an pour que le ventre se reforme. Faire de l’exercice vous aidera à perdre le petit ventre qui résiste.

La fatigue

L’accouchement a été une épreuve pour votre corps et l'a énormément fatigué. Malheureusement, avec le rythme du bébé, l’allaitement et les nombreuses visites, les moments où vous pouvez réellement vous reposer sont plus rares et votre fatigue s’accumule.

Remettre son corps en état après la grossesse

Afin de régler ces petits désagréments liés à la grossesse et l’accouchement et remettre les muscles et le corps en forme, des séances de rééducation postnatale sont prescrites. Au nombre de 9, elles débutent à partir de 6 semaines après l’accouchement.

Schema_perinee

1. vagin / 2. col de l'utérus / 3. utérus / 4. ovaire / 5. trompe de fallope / 6. vessie
/ 7. côlon / 8. os pubien / 9. muscles pelviens (périnée)

Ces séances de rééducation postnatale sont réalisées avec un kinésithérapeute ou une sage-femme. Elles ont pour but de remettre en place et remuscler le périnée et les abdominaux. Elles travaillent aussi le corps, plus particulièrement le dos et la posture.

La rééducation postnatale est remboursée par la mutuelle.

Quand consulter un médecin ?

Si certains problèmes perdurent comme l’incontinence, les douleurs abdominales ou encore les hémorroïdes, n’hésitez pas à consulter votre médecin. D’autres signes peuvent également vous alerter comme des saignements anormaux, des pertes malodorantes ou de la fièvre.

Article rédigé sous la direction du Dr Marie Mawet

Date de publication : 11-01-2016