Selon le type de pilule que vous utilisez et le nombre de comprimés de la plaquette, la prise en continu ne signifie pas la même chose. Il faut d’abord distinguer les pilules combinées – elles contiennent un œstrogène et un progestatif – et les pilules progestatives pures.

pilule

Les pilules progestatives

Les pilules progestatives se prennent en continu : la plaquette contient 28 comprimés actifs et il n’y a pas d’arrêt. Elles conviennent aux femmes qui allaitent, ou qui présentent des contre-indications aux contraceptifs combinés.

Les règles ont tendance à survenir de manière plus irrégulière qu’avec les contraceptifs combinés.

Les pilules combinées

Les pilules combinées représentent la majorité des pilules prescrites. Le nombre de comprimés par plaquette varie selon les marques. Ceci implique différents schémas de prise.

Les plaquettes à 21 comprimés

On les prend pendant 21 jours (21 comprimés actifs) puis on observe 7 jours d’arrêt. En général, les règles surviennent pendant cette semaine. On entame une nouvelle plaquette le 8ème jour. Il est possible d’enchainer plusieurs plaquettes sans interruption. Dans ce cas-ci, la prise en continu permet d’éviter les règles. Parlez-en avec votre médecin.

Les plaquettes à 28 comprimés

Il s’agit d’une prise en continu avec 28 comprimés par plaquette. Les comprimés se répartissent entre les actifs (avec hormones, les plus nombreux) et les non-actifs (souvent de couleur différente). Selon les pilules, la plaquette peut contenir 21 comprimés actifs + 7 comprimés placebos, 24 comprimés actifs + 4 comprimés placebos et même 26 comprimés actifs + 2 comprimés placebos. Ici, même si la prise est continue, la présence des placebos permet le déclenchement des règles à la fin de la prise des comprimés actifs.

Pourquoi prendre la pilule en continu ?

Pour ne pas oublier de commencer une nouvelle plaquette

Si vous prenez une pilule combinée en continu, votre rythme quotidien n’est pas troublé par la semaine d’arrêt. Vous limitez le risque d’oubli au moment de commencer une autre plaquette, ce qui arrive souvent. Or, l’efficacité de la contraception n’est plus garantie si l’on dépasse 7 jours d’arrêt entre 2 plaquettes.

Pour retarder ses règles ou les avoir moins souvent

Si votre pilule possède 21 comprimés, vous pouvez enchainer 2 ou 3 plaquettes sans interruption. Ceci vous permet de retarder vos règles à l’occasion d’un événement particulier, ou de diminuer leur fréquence. Cette méthode n’est pas dangereuse, mais elle peut déclencher de petits saignements irréguliers (spotting) après quelques plaquettes. C’est pourquoi il est conseillé de respecter la semaine d’arrêt au bout de 3 ou 4 mois.

Si votre plaquette contient 28 comprimés, dont des placebos, vous pouvez commencer une nouvelle plaquette lorsque vous avez terminé les comprimés actifs (vous jetez donc les placebos).

Que faire en cas d’oubli ?

Pas d’oubli supérieur au retard autorisé

Si le retard ne dépasse pas 12 heures pour une pilule combinée, ou 3 heures pour une pilule progestative (à vérifier dans la notice), vous êtes toujours protégée contre une grossesse non désirée. Prenez le comprimé et terminez votre plaquette normalement.

Oubli supérieur au retard autorisé

Si l’oubli dépasse ces délais autorisés, ou si vous avez oublié plus d’un comprimé de la même plaquette, vous pourriez tomber enceinte si vous avez eu un rapport non protégé les 5 jours précédents.
  • Prenez le ou les comprimés oubliés – même si cela implique de prendre 2 comprimés simultanément – et poursuivez votre plaquette jusqu’à la fin.
  • Protégez-vous avec des préservatifs pendant les 7 jours suivants.
  • Des solutions existent jusqu’à 5 jours après le rapport, comme la pilule du lendemain ou du surlendemain, ou encore le stérilet d’urgence

Oubli durant la dernière semaine des comprimés actifs

L’effet contraceptif est maintenu si vous choisissez entre les 2 possibilités ci-dessous.
  • Si la plaquette contient 21 comprimés :
    • Terminez-la puis commencez la suivante sans respecter les 7 jours d’arrêt. Vous pourriez rencontrer quelques saignements irréguliers durant la 2ème plaquette, ou avoir vos règles normalement à la fin de celle-ci.
    • Vous pouvez aussi arrêter la plaquette le jour de l’oubli et reprendre une nouvelle au jour habituel, en raccourcissant la période d’arrêt.
  • Si la plaquette contient 28 comprimés et que l’oubli concerne l’un des derniers comprimés actifs :
    • Terminez-les, mais jetez les placebos. Enchainez une nouvelle plaquette.
    • Ou passez directement aux comprimés placebos de la plaquette en notant le jour de l’oubli. Vous pouvez commencer une nouvelle plaquette au jour habituel à condition de ne pas dépasser le nombre autorisé de comprimés placebos (4 ou 7 en général).

Pour en savoir plus, consultez l’article « Le fonctionnement de la pilule ».
Article rédigé sous la direction du Dr Marie Mawet

Date de publication : 11-01-2016