Constituer une réserve de vitamines pendant la grossesse est essentiel pour le développement du fœtus et les premières années du futur bébé. Une alimentation saine et variée apporte tous les besoins nécessaires. Mais dans certains cas, des compléments sont prescrits. Quelles sont ces vitamines indispensables pendant la grossesse ? Dans quel cas devez-vous consulter votre médecin ?

Les bonnes vitamines pour une femme enceinte

La vitamine B9 (folate ou acide folique)

La vitamine B9 est bénéfique durant la grossesse grâce au rôle qu’elle joue dans la division cellulaire et la fabrication de globules rouges. Elle participe, ainsi, à la synthèse des tissus et des cellules sanguines de l’embryon et au développement de son système nerveux.Une carence en vitamine B9 engendre, pour l’enfant, des risques de malformation et de troubles de développement du système nerveux (spina-bifida par exemple 1). Ces malformations apparaîssent durant les premières semaines de la grossesse, au moment de la formation du tube neural. C’est pourquoi il est conseillé d’augmenter ses apports en acide folique avant la conception et au cours de l’ensemble de la grossesse.Pour constituer son stock de vitamine B9 durant la grossesse, il est recommandé d’utiliser des compléments alimentaires et de consommer des produits comme :
  • les épinards
  • le cresson
  • la chicorée
  • le melon
  • les noix
  • les salades vertes (attention, lavez correctement les légumes crus avant d’en consommer)
  • les haricots
  • les petits pois
  • les asperges
  • les courgettes
  • les carottes
  • les tomates
  • les agrumes

Pour en savoir plus, consultez l’article « Pourquoi l’acide folique est-il important pour la femme enceinte ? »

La vitamine C

Très utile, la vitamine Caide la femme enceinte à fabriquer le placenta et les membranes fœtales. Cette vitamine contribue également à l’absorption du fer par le corps. Le fer est essentiel, puisqu’il permet le transport de l’oxygène dans tout le corps et dans le fœtus par le placenta.Une femme enceinte en manque de vitamine C risque davantage un accouchement prématuré.On trouve la vitamine C en grande quantité dans certains fruits et légumes, comme les agrumes, par exemple.

La vitamine D

La vitamine Dpermet au corps de mieux absorber le calcium. De ce fait, c’est une vitamineindispensable pendant lagrossesse pour la construction du squelette du bébé.Pour bénéficier d’une quantité suffisante de vitamine D, une femme enceinte, qui ne s’expose pas suffisamment au soleil, peut consommer des poissons gras et des produits laitiers enrichis en vitamine D.

Suppléments de vitamines et grossesse :
les cas particuliers

On déconseille aux femmes enceintes de prendre des compléments alimentaires sans un avis médical favorable.

Dans certaines situations, il est vivement recommandé de consulter son médecin afin d’obtenir des suppléments de vitamines. C’est le cas pour les adolescentes enceintes qui doivent poursuivre leur croissance en même temps que celle de leur bébé, les grossesses rapprochées qui peuvent épuiser les réserves de vitamines de la mère, ainsi que les femmes végétariennes ou végétaliennes.

Pour en savoir plus, consultez l’article « Faut-il modifier son alimentation durant la grossesse ? »

Attention aux excès de certaines vitamines

Les vitamines sont bénéfiques pour le corps, surtout durant la grossesse.
Cependant, une consommation excessive de certaines d’entre elles peut avoir des répercussions négatives.

C’est notamment le cas de la vitamine A dont une dose trop élevée engendre des risques de malformation pour le fœtus.

Article réalisé sous la direction du Dr Marie Mawet
Date de publication : 09-02-2016
Source 1 : Conseil supérieur de la Santé, Acide folique, Analyse Risque-Bénéfice, 7/12/2011