Le traitement du cancer du sein combine souvent différentes options thérapeutiques : chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, hormonothérapie et traitements ciblés. Petit tour d’horizon, pour mieux comprendre ces différentes possibilités de traitement.

point-d-interrogation

Comment choisir le bon traitement ?

L’annonce d’un cancer du sein est une étape difficile, suivie rapidement par une autre tout aussi compliquée : le choix des traitements. De nombreux facteurs vont guider l’équipe médicale dans ce choix : la taille et l’emplacement de votre tumeur, le type de cancer du sein et ses caractéristiques moléculaires, votre âge, votre état de santé…

Le traitement du cancer du sein combine souvent différentes options thérapeutiques :

  • la chirurgie
  • la radiothérapie
  • la chimiothérapie
  • l’hormonothérapie
  • les traitements ciblés

Cancer du sein : chirurgie conservatrice ou ablation du sein ?

Différents types d’opération sont envisageables pour traiter le cancer du sein :

La chirurgie conservatrice (tumorectomie)

Le sein est conservé : seule une petite partie (tumeur et marge de sécurité) est enlevée.

Ce type d’opération est possible si :

  • votre tumeur est locale,
  • votre tumeur est petite,
  • votre tumeur a peu de chance de se propager.

Afin d’éviter une récidive, la coupe dépasse souvent de 5 à 10 mm dans le tissu sain. De plus, l’opération est la plupart du temps suivie d’une radiothérapie et/ou d’une chimiothérapie ou d’une hormonothérapie. Malheureusement, après l’intervention, le sein n’a plus toujours le même aspect. Il vous est néanmoins possible de faire appel à un chirurgien esthétique.

L’ablation du sein (mastectomie)

Dans cette procédure, par contre, votre sein est enlevé. Ce type d’opération vous concerne surtout si :
  • votre tumeur est agressive,
  • votre tumeur est grande et centrale dans un petit sein,
  • vous ne pouvez pas subir de chimiothérapie ou d’hormonothérapie,
  • il existe plusieurs sites.

Cette option est privilégiée soit d’emblée soit suite à une évolution défavorable de la tumeur, en cas d’échec d’autres traitements.

Curage (ablation) des ganglions axillaires (sous l’aisselle)

Des cellules cancéreuses peuvent aller se loger dans les ganglions axillaires. Ces derniers sont parfois enlevés préventivement, pour éviter que le cancer se propage.

Deux cas du figure sont possibles :

  • prélèvement du ganglion sentinelle, le plus proche de la tumeur : si l’analyse des tissus prélevés montre qu’il est atteint, les autres ganglions doivent être enlevés
  • suppression d’emblée de tous les ganglions sous l’aisselle (curage ou évidemment ganglionnaire)

Reconstruction mammaire

Une reconstruction mammaire peut être programmée pendant l’intervention chirurgicale ou à la fin des traitements.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur la reconstruction mammaire.

Picto_Radiotherapie-16
La radiothérapie pour réduire
le risque de récidive

La radiothérapie consiste à irradier la zone malade afin d’éliminer toutes les cellules cancéreuses. On peut procéder de deux façons suivant l’emplacement de la tumeur. Si elle se trouve en surface du tissu, des faisceaux d’électrons sont utilisés.

Par contre, si elle est localisée en profondeur, des rayons à haute fréquence sont utilisés. Dans les deux cas, le traitement n’est pas douloureux. La radiothérapie dure quelques minutes, et s’effectue 5 jours par semaine, pendant 5 à 6 semaines.

Ce type de traitement s’applique si :

  • vous avez eu une tumorectomie (la radiothérapie est toujours prescrite)
  • vous avez eu une mastectomie (si la tumeur dépasse 5 cm)
  • on vous a enlevé des ganglions (la radiothérapie n’est pas toujours prescrite)

Picto_chimiotherapie-16
La chimiothérapie :
dans quels cas ?

Redoutée pour ses nombreux effets secondaires, la chimiothérapie est parfois incontournable pour vaincre le cancer du sein.

Administré par voie intra-veineuse ou orale, le médicament se propage dans le sang pour y éliminer les cellules cancéreuses et les éventuelles métastases.

Ce traitement dure généralement plusieurs mois, avec des cures chaque semaine ou toutes les trois semaines.

Vous êtes susceptible d’encourir un tel traitement si :

  • vous avez un risque de métastases ou de récidives : la chimiothérapie est dans ce cas administrée après la chirurgie (chimiothérapie adjuvante)
  • votre tumeur est de grande taille : la chimiothérapie peut la réduire et faciliter l’opération chirurgicale (chimiothérapie néoadjuvante)

traitements-du-cancer-du-sein-une-prise-en-charge-sur-mesure-INTERNE

L’hormonothérapie : pour certains types de cancer du sein ?

Une thérapie hormonale est prescrite pour tous les cancers du sein hormono-sensibles. L’hormonothérapie est un traitement oral, administré après la chirurgie et la chimiothérapie si cette dernière est nécessaire. En se fixant sur les récepteurs hormonaux présents sur les cellules cancéreuses, ces médicaments tentent d’empêcher leur prolifération. Sans ce traitement, on estime qu’environs 30 % des femmes rechutent dans les 10 ans.

Deux grands types de traitements ciblés

Les chercheurs ont récemment développé des traitements qui ciblent des protéines à la surface ou dans les cellules cancéreuses. Ces traitement épargnent donc les cellules saines. Ce type de traitement n’est prescrit que dans les cas de cancer HER2-positif.

D’autres traitements ciblés empêchent le développement des vaisseaux sanguins qui « nourrissent » la tumeur. Ces médicaments sont appelés « anti-angiogéniques ». Ils sont utilisés dans différents types de cancer du sein.

Des traitements « sur mesure », selon le type de cancer du sein

Les différents traitements exposés ci-dessus peuvent être combinés et leur durée adaptée en fonction de votre type de cancer du sein.

Article réalisé sous la direction du Dr Gautier Vandenbossche

Date de publication : 11-01-2016